Prestashop quelle version choisir

Prestashop : quelle version choisir ?

Si vous exercez une activité commerciale en tant qu’indépendant, des logiciels de Customer Management Service existent pour piloter votre activité. Ils vous permettent de connaître des informations aussi essentielles que votre chiffre d’affaires ou bien les statistiques de fréquentation de votre site. Prestashop en est un et il est disponible pour être téléchargé gratuitement. Il est freemium, ce qui veut dire que la version gratuite fonctionne, mais que les options sont payantes.

Prestashop est régulièrement mis à jour par ses développeurs pour corriger les bugs qui peuvent survenir. Il existe plus de 70 versions disponibles de ce logiciel à installer sur votre ordinateur. Elles sont classées selon leur degré d’avancement de leur code source. La dernière mise à jour de Prestashop est la version 1.7 qui date de novembre 2016. Pourtant la version 1.6 et ses différentes corrections sont toujours accessibles pour l’installation. Quelle version choisir ?

Quel choix à faire ?

La nouvelle version a moins de fonctionnalités « dispensables » (mais qu’il est possible de trouver en cas de besoin) mais aussi des menus de configuration simplifiés et des thèmes épurés pour en personnaliser le design. Néanmoins des fonctionnalités nécessaires pour l’administration de votre site, comme celles de Google Analytics et de Paypal, ont été supprimées. Ce qui signifie qu’il est nécessaire d’inclure leur code à celui de Prestashop, une opération qu’il est conseillé de confier à un développeur freelance. Plus simple d’utilisation, cette version est donc pensée pour être modulée rapidement en fonction de la nature et du volume des activités de son utilisateur mais aussi de sa stratégie. Il faut alors être certain de rentabiliser son investissement en cas d’utilisation d’une version avancée de Prestashop.

Quelle version est la plus fiable techniquement ?

Il est alors conseillé d’opter pour cette nouvelle version si vous comptez ouvrir une nouvelle boutique ou bien si l’utilisateur a déjà un compte Prestashop avec peu d’options payantes déjà installées. Dans le cas contraire, c’est à dire avec un espace très personnalisé, la mise à jour peut être longue, compliquée voire coûteuse surtout si l’utilisateur est déjà satisfait de son espace de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *